25 juillet 2024

Journée « Guérir les blessures » Une jeune fille de 90 ans Atelier et déambulatoire « Nous sommes toutes des Fembots » « Soirée Autochtone, OUI ! ESHE ! EHE ! AHA ! AA ! E’E ! » sous les étoiles Films à l’affiche


Symposium – Guérir les blessures

Nouvelles perspectives en danse et sur la santé dans nos communautés

Symposium - Guérir les blessures

Deuxième journée du symposium « Guérir les blessures » – Nouvelles perspectives en danse et sur la santé dans nos communautés.

Musée Shaputuan

290 Bd des Montagnais, Sept-Rivières, QC G4R 5R2

Jeudi 25 juillet 9h30 – 11h30 | Gratuit | Projection | Cercle de partage


Une jeune fille de 90 ans

Ce téléfilm est une immersion dans la vie d’une femme atteinte d’Alzheimer, qui reprend goût à la vie en rencontrant le chorégraphe Thierry Thieû Niang.

Réalisation : Valeria Bruni Tedeschi & Yann Coridian | Chorégraphie : Thierry Thieû Niang | France | 2016 | 85’
« La danse et la chanson créent du liant dans la communauté. »
  • Le poète Gilles Vigneault (90 ans), qui a grandi à Natashquan.
Bande annonce

Tente Jaune (Vieux-Quai de Sept-Îles)

6A Rue Père Divet, Sept-Îles, QC G4R 3B3 12h -13h

Lunch Beat avec DJ Santana de Sept-Îles.


Atelier et déambulatoire « Nous sommes toutes des Fembots » avec Lana Morton

Atelier et déambulatoire « Nous sommes toutes des Fembots » avec Lana Morton
Atelier de danse participatif suivi d’une performance déambulatoire avec Lana Morton, directrice associée du Ottawa Dance Directive (ODD).
Accompagnée des femmes artistes et membres de la communauté, Lana Morton viendra à Sept-Îles avec ses Fembots, en robe de paillettes et perruques blondes, pour déambuler à partir de la Tente Jaune le long du Vieux-Quai. Un concept de sa complice Yvonne Couts. Les participantes seront invitées à une préparation du corps tout en douceur, suivie d’une exploration gestuelle ainsi qu’une interprétation de consignes et de jeux dans l’espace.

Tente Jaune (Vieux-Quai de Sept-Îles)

6A Rue Père Divet, Se13h-14h30 | Gratuit | Atelier-déambulatoire | Places limitées (6)

Inscrivez-vous

Originaire de Val-d’Or, Lana Morton est adjointe artistique et directrice de production du Centre de danse contemporaine ODD (Ottawa). Elle est aussi fondatrice et programmatrice de SÉRIE DANSE 10, une série de diffusion de spectacles qui compte plus de 45 productions.

Bachelière en danse contemporaine de l’UQAM (Université du Québec à Montréal), elle anime le milieu de la danse d’Ottawa-Gatineau depuis 1995 en tant qu’interprète, chorégraphe, collaboratrice artistique, enseignante et productrice.

À l’automne 2016, accompagnée des artistes chorégraphes Jeffrey Hall et Katia Gagné, elle a créé et présenté son solo Autres fréquences à la soirée d’ouverture du Festival Quartiers Danses à la Place des Arts de Montréal. Ce spectacle a par la suite été présenté à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins à Ottawa, ainsi qu’à CD Spectacles à Gaspé.

Elle a interprété la pièce GEORGIE, une commande du CDC au chorégraphe Harold Rhéaume de Québec. L’œuvre a été présentée avec la Compagnie ODD à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (2017), à La Nuit émergente à Sudbury et au XVIIe Sommet de la Francophonie en Arménie (2018).  Dans le cadre de nos événements Cinédanse, elle l’a GEORGIE présenté à Rouyn-Noranda en 2022 et a Caraquet en 2023.

Notre partenariat avec Culture Côte-Nord (CCN) permettra aux artistes de la région de bénéficier de l’aide au perfectionnement individuel offerte par CCN qui couvrira une importante partie de vos frais de déplacement, d’hébergement et de repas pour participer aux ateliers.

Lana Morton


« Soirée Autochtone, OUI ! ESHE ! EHE ! AHA ! AA ! E’E ! » sous les étoiles

Programme OUI ! ESHE ! EHE ! AHA ! AA ! E’E ! Au cœur des Premières Nations avec la participation des artistes autochtones Jean Guy Peloiss Pinette de Uashat mak ManiUtenam, les soeurs Évelyne et Anne-Marie St-Onge, de Uashat mak ManiUtenam, Felix Perkins de Wendake , Thérèse Ottawa et Mélina Quitich Niquay de Manawan.
Chant d’ouverture par Jean Guy Peloiss Pinette, suivi d’un atelier de danse Innu par les soeurs St-Onge.

Tente Jaune (Vieux-Quai de Sept-Îles)

6A Rue Père Divet, Sept-Îles, QC G4R 3B3

19h30 – 21h15 | Gratuit | Chant, danse, poésie & projection

«Boiteur des bois »

Félix Perkins | Wendake | 2020 
Entre les projections des films, le jeune poète Huron-Wendat Félix Perkins de Wendake, viendra parsemer la soirée projection de sa poésie, en lisant quelques extraits de son livre « Boiteur des bois » des Éditions Perce-Neige.
Boiteur des bois est une quête. Une quête de soi. Une quête identitaire presque aussi dévastatrice que révélatrice. Le jeune poète nous entraîne avec lui, comme le coureur des bois, à la rencontre de ses doutes, de ses questionnements et de ses démons. Il nous invite à le suivre à travers les grands arbres, les rivières et les blessures. Un partage qui ne laissera personne indemne. Heureusement.


Films à l’affiche

« Le chemin rouge »

Réalisation : Thérèse d’Ottawa | Québec | 2015 | 15’
Ce court métrage documentaire nous amène au cœur d’un véritable Pow-Wow traditionnel. En suivant le parcours de Tony Chachai, jeune Autochtone en quête d’identité, la cinéaste originaire de Manawan se penche sur la culture, le passé et la transmission du savoir et des connaissances au sein des membres d’une communauté atikamekw.

Mu par le désir de renouer avec sa famille et ses racines, Tony Chachai livre un témoignage touchant sur le chemin qui l’a ramené auprès des siens. À l’aube de devenir père, il prend conscience de la richesse de cet héritage et célèbre ce passé en dansant dans un Pow-Wow aux côtés de son cousin Ronny Chachai.

« Smudge » / « Purification »

Réalisation : Pepper O’Bomsawin | Chorégraphe et danseuse : Barbara Kaneratonni Diabo | Kahnawake | 2020 | 5’20’

SMUDGE – Purification par la fumée [définition] : « Pratique utilisée par de nombreux peuples autochtones qui consiste à brûler des plantes médicinales et à s’immerger dans la fumée produite. Ce rituel purifie l’espace, convoque une énergie positive et disperse l’énergie négative tout en nous rapprochant de la Terre et de nos ancêtres. »

Deux générations, un passé et un avenir. La force de la tradition, l’isolement dans le monde actuel. Tous unis par le sang, unis par la Terre. Ce lien peut-il vaincre cette désolation ?

Films produits par la Wapikoni mobile

« Menuatikushu Nikamun » / « Le chant du coeur »

Shikuan Vollant | Nation : Innu | Uashat Mak Mani-Utenam, Québec | 2010 | 5’15

Autour d’un tambour, un Innu s’intéresse au rituel du Pow-Wow, tradition qui vient d’ailleurs. Ce film est produit par Wapikoni mobile. Le danseur cri Gary Mcfarland, (Uashat Mak Mani-Utenam), y participe.

« Nodin »

Nodin Wawadie | Nation : Anishabe | Kitigan Zibi, Québec | 2010 | 2’45

Nodin exprime sa fierté d’être Anishabe par la danse hip-hop.

« Odehimin »

Kijâtai-Alexandra Veil- lette-Cheezo | Nation : Anicinape de Val d’Or |2020 | 2’45

Odehimin c’est se reconnecter avec soi-même et réapprendre à s’aimer.

« Kenin »

Réalisation : Elisa Moar | Atikamekw | 2018 | 2’54
Un poème personnel et bouleversant s’inscrivant dans le sillage du mouvement #metoo (#moiaussi).

« A new beginning »

Wanda Miniquaken | Eeyou – Cri/ Cree de Wemindji | 2017 | 4’10

Après avoir assisté à son premier Pow Wow, Curtis Shanush décide de changer sa trajectoire. Dans ce film intimiste, il raconte sa transformation par la danse et la connaissance de sa propre culture.

« Le zoo va fermer dans quelques minutes »

Réalisation : Mélina Quitich-Niquay | Atikamekw – partenariat avec l’UQAM | 2017 | 1’30

Une fille dans une cage, dans un zoo, dans ses pensées.

« Danse avec fierté »

Tammy Maranda | Anicinape du Lac Simon | 2013 | 5’20
Danse avec fierté est un film à propos de la culture et de l’identité Anishnabe. Comment est-ce de grandir et vivre dans une communauté Anishabe, quels sont les défis et comment les gens passent par-dessus les difficultés.

Bio

Jean-Guy Peloiss Pinette, demeure à Maliotenam. Il est un éducateur spécialisé à la retraite et un guide spirituel pour la communauté. Il fait des cérémonies traditionnelles, et est aussi intervenant dans le domaine des dépendances. Il assiste régulièrement à des formations pour apprendre de nouvelles approches et traditions.

Évelyne St-Onge a mené plusieurs combats. Après onze années comme pensionnaire, une décennie dont elle se dit « survivante », elle quitte Schefferville, où ses parents résidaient, pour la ville. Infirmière, l’Innue pratique quelque temps à Montréal puis, l’ennuie des grands espaces la ramène dans sa communauté. Elle a participé à plusieurs réalisations notamment pour Nametau Innu, un site web dédié aux savoirs du peuple Innu, à la mémoire et la culture.

Anne-Marie et Évelyne St-Onge naissent dans les années 40. Elles grandissent à Moisie, territoire ancestral d’été des Innus. Anne-Marie participe à plusieurs projets culturels avec sa soeur Évelyne, militante également pour sa culture.

Artiste et réalisatrice originaire de Manawan, Thérèse Ottawa rend hommage à son peuple et à sa culture avec des œuvres comme Le chemin rouge, un film réalisé dans le cadre du concours Tremplin NIKANIK, un programme parrainé conjointement par l’ONF et le Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) et qui vise le soutien des cinéastes des Premières Nations francophones du Québec. En 2012, Thérèse Ottawa a contribué à la création de Tewekan Vision, un centre de production ayant pour mission de renforcer la présence autochtone au sein de l’industrie canadienne du cinéma.

Artiste multidisciplinaire de Manawan, Mélina Quitich-Niquay travaille comme illustratrice-graphiste et a commencé à faire des courts-métrages en 2016. Depuis, elle en a réalisé cinq dont un gagnant d’un prix à ImagineNative. Elle est également lauréate du prix Jeune artiste Atikamekw (2016).

Filmographie

  • Metaperotin, VR, 03:44, 2019
  • Notcimik (Dans les bois In the woods), Expérimental, 01:17, 2018
  • Happy song (version longue), 04:20, 2018
  • Le zoo va fermer dans quelques minutes, Expérimental, 01:30, 2017
  • Metapeckeka (2017), Expérimental, 02:20, 2017
  • Onicka (Réveille-toi • Wake Up), Expérimental, 01:41, 2016
  • Lettre à mon passé (Letter to My Paste Self), Expérimental, 02:59, 2016