Cinédanse Ottawa 2019

CINÉDANSE

Déployer la danse à travers les écrans, les nouvelles pratiques, les nouvelles technologies

Après des éditions à Montréal en 2012 et à Québec en 2015, l’événement Cinédanse a pris la route d’Ottawa, la capitale canadienne, et s’est posé à la nouvelle Cour des arts en septembre 2019. La destination de la prochaine édition sera annoncée sous peu.

Au cours des années, notre Caravane a promu, soutenu et présenté plusieurs artistes dont les œuvres questionnent le lien à redéfinir entre les générations, le rapport à l’autre, le rapport trouble au vieillissement, la fluidité des genres et défendent l’acceptation de l’amour sous toutes ses formes. Figurent au nombre des artistes québécois et canadiens qu’elle soutient ; la chorégraphe Chantal Caron (Saint-Jean-Port-Joli) Martine Époque et Denis Poulin (Montréal), la cinéaste Béatriz Mediavilla (Rouyn-Noranda), Ariane Boulet (Montréal), Robin Poitras (Régina), Yvonne Coutts (Ottawa), Lana Morton (Ottawa/Val d’Or), Isabelle Mapachee fondatrice du Pow-Wow de Pikogan et la métisse Nyla Carpentier (Vancouver). De l’étranger, la Caravane soutient notamment la démarche du chorégraphe français Thierry Thieû Niang, des New Yorkaises Jil Guyon et Tamar Rogoff et de la Franco-Algérienne Nacera Belaza.

« Danser, c’est accueillir, c’est l’imprévu. Danser, c’est choisir de changer ses habitudes. Statue (…) Être immobile ne veut pas dire qu’on arrête tout. On prend de la perspective. On change. Une nouvelle saison. Et l’on continue. »

Thierry Thieû Niang aux danseurs à Saint-Jean-Port-Joli, août 2017

Mission

Cinédanse s’est donné pour mission de stimuler la création de toutes les générations, et de présenter au public des œuvres de danse, d’artistes vivants au Québec, au Canada, comme à l’étranger. Nous présentons des médiums artistiques diversifiés, que ce soit des performances, des films d’arts, des documentaires, des installations ou toutes sortes d’œuvres liant la danse à plusieurs autres disciplines qui lui tournent autour : le cinéma, les arts visuels et les arts numériques.

En complément, des classes de maîtres et des ateliers sont offerts aux artistes, au grand public et à des communautés spécifiques. Pour nous réinventer.

La Caravane de Phœbus

« On en sort (…) saisi par la nécessité de ce festival consacré à la danse en images (…) »

Le Devoir (Montréal)

Fondée par Sylvain Bleau il y a près de 10 ans, La Caravane de Phœbus, organisme porté par des valeurs humanistes et progressistes – producteur de l’événement Cinédanse et d’activités connexes, parcourt les routes en tant que créateur nomade et organise des événements sans date fixe ni lieu pérenne.

Entre deux éditions du festival Cinédanse, La Caravane voyage pour stimuler autant les communautés, les professionnels que les artistes.

Par exemple, à l’été 2017 s’est tenue la tournée « Danser le printemps à l’été » à Montréal, Saint-Jean-Port-Joli, Paspébiac, Rouyn-Noranda et Ottawa. Le chorégraphe français Thierry Thieû Niang y a alors dirigé des ateliers de danse dans lesquels des aînés étaient jumelés à des jeunes dans le but de questionner les liens intergénérationnels de notre société à travers la danse et notre rapport aux vieux jours.

Sylvain Bleau, le Directeur

« Cinédanse Montréal, dirigé par Sylvain Bleau, frappe fort pour sa première cuvée. »

Odile Tremblay, Le Devoir

Sylvain Bleau évolue au sein du milieu de la danse depuis près de 25 ans.

De 1996 à 1999, il occupe le poste de directeur des affaires corporatives aux Grands Ballets Canadiens, où il est responsable du financement privé. Par la suite, de 2000 à 2005, Sylvain œuvre auprès d’Édouard Lock chez La La La Human Steps où il agit à titre de directeur des affaires publiques, d’abord responsable du financement privé et ensuite également des communications. Il verra la naissance d’Amelia, fameux ballet qui deviendra un film d’une rare beauté.

Anik Bissonnette dans Apollon (1928) de George Balanchine — Les Grands Ballets Canadiens de Montréal
Exaucé/Salt (1998) d’Édouard Lock — La La La Human Steps
Amelia (2002) d’Édouard Lock — La La La Human Steps

De 2006 à 2011, Sylvain conseille artistes et compagnies, surtout du domaine des arts de la scène. Sa plus grande réalisation au cours de ces années émerge en 2008 : il met en scène la renaissance du Théâtre La Chapelle.».

Vertiges (2009) de Stéphanie Decourteille
Co(te)lette The Film de Mike Figgis & Ann Van den Broek (2010) en ouverture de Cinédanse Montréal 2012
-radi de Yuzo Ishiyama, A.P.I. (Tokyo)

Sylvain Bleau détient le « Income Manager Certificate » de la Waterloo University (Ontario), diplôme d’études spécialisées en marketing et financement culturels. Il a obtenu un baccalauréat en sciences politiques de l’Université de Montréal. Il a séjourné à deux reprises à l’étranger, à Londres en 1990, comme vendeur de cravates (oui!) au fameux magasin Harrods, et à Lyon en 1992, comme assistant Études et Statistiques à la direction des Affaires culturelles de la Ville de Lyon.

Conseil d’administration

Cinédanse est une production de La Caravane de Phœbus.

PRÉSIDENTE

Geneviève Routhier
CPA, CA, Associée
Petrie Raymond

VICE-PRÉSIDENT

Martin Saintonge
Directeur des services aux producteurs et de la production
Place des Arts

SECRÉTAIRE

Daniel Barbeau
Directeur du développement des affaires, Auxilium Gestion-Conseil

MEMBRES

Marie Castonguay
Enseignante
Commission scolaire de Laval

Sébastien Diaz
Animateur et réalisateur
Ici Radio-Canada Télé, Ici Artv, Télé-Québec

Mistaya Hemingway
Interprète (ex-La La La Human Steps), réalisatrice et urbaniste
Espace libre pour la culture/CultureSpace

Johanne Roussy
Sculpteure sociale, directrice fondatrice de l’Atelier de la 8e île (Sept-Îles)

ÉQUIPE, autour de Sylvain Bleau

Simon Paradis
Producteur associé

Châtelaine Côté-Rioux
Chargée de production

 

Tarek Ibrahim
Développement audiovisuel et numérique

Magdalena Marszalek
Chargée du graphisme et du numérique